Nos publications

Plouf ! Une histoire de la baignade dans le Léman Lionel Gauthier, Glénat, 2017.​

À la belle saison, quelques rayons de soleil suffisent pour que les 121 sites de baignade répartis autour du Léman soient pris d’assaut.

Mais le lac n’a pas toujours été aussi prisé. Effrayés ou dégoûtés, les baigneurs sont souvent allés se faire voir ailleurs. D’autres auraient bien piqué une tête dans cette petite mer des Alpes, mais leur époque ne le permettait pas. La faute aux croyances, à la pollution, ou aux bonnes mœurs.

Ce livre raconte l’histoire riche et bigarrée de la baignade dans le Léman. On y parle d’architecture, de qualité de l’eau, de mode et d’hygiène… On y croise des sportifs, des curistes, des touristes et des lavandières, mais aussi Voltaire, Hergé, Courbet, Louis XVIII, et Brigitte Bardot… On s’y lance dans un grand tour du lac au fil des siècles, avec escale à Vevey, Lausanne, Genève, Montreux, sans oublier Thonon et Évian… les-Bains.

Lac Léman, petite mer des Alpes, Numéro spécial de la revue L’Alpe, Glénat, 2016.

Ce printemps, la revue L’Alpe prend le large et vous emmène sur le Léman. Portrait d’un lac à l’histoire plurimillénaire, à travers une dizaine d’articles parfois pétillants, souvent étonnants, toujours experts. Après s’être arrêté dans des grandes villes des Alpes, Grenoble, Chambéry, dans des massifs, tels que les Écrins ou le Mercantour, L’Alpe vous embarque sur le Léman avec ce numéro spécial.

Le Léman, c’est bien sûr le plus grand lac des Alpes, une petite mer traversée par le Rhône, un « océan de poche » dont la formation remonte à plusieurs centaines de milliers d’années. Ce miroir d’eau est aussi un vivier d’hommes, un lieu où l’imbrication entre nature et culture est très forte.

Ce numéro va justement s’intéresser aux multiples facettes de sa longue histoire : au Léman frontière, ballotté entre la Suisse et la France, au Léman festif, sur lequel on organise joutes navales et régates, au Léman traditionnel, terrain de chasse aux canards, au Léman diva, qui se transforme en lieu de tournage de films, au Léman d’aujourd’hui, celui que l’on traverse quotidiennement pour se rendre au travail. Peinture d’un lac qui ne se laisse pas facilement mettre en bouteille.

A la chasse sur le lac de Lionel Gauthier, Glénat, 2016.​

Ce tiré à part de la revue L’Alpe constitue le catalogue de l’exposition « Wanted. A la chasse sur le lac » présentée au Musée du Léman du 14 avril 2016 au 8 janvier 2017. ​

Edgar

Deux fois par année, l’association des Amis des Musées de Nyon publie son journal dont le titre honore la mémoire d’Edgar Pelichet (1905-2002), ancien archéologue cantonal et conservateur du musée du Léman et du château de Nyon.

Miroirs d’eau, du Léman au Biwa d’Olivier Robert (préface de Lionel Gauthier), Glénat, 2015.

Pour Olivier Robert, photographier un lac est une question de temps, le temps qu’il fait et celui qui passe. Il s’y attarde de préférence les jours de brouillard ou de pluie, privilégiant de longs temps de pose. « Photographier le monde avec lenteur a quelque chose d’intrigant, explique-t-il. Les images obtenues ne sont pas la traduction de la réalité perçue par l’œil mais résultent plutôt de l’accumulation du temps passé. Par le jeu de cette lenteur, l’eau, tourmentée ou paisible, dessine des horizons glacés sur lesquels constructions, rochers ou arbres s’incrustent ou se reflètent. Les lacs deviennent des miroirs dans lesquels l’eau et le ciel se confondent. »

Minimalistes, intemporelles, noires et blanches, les images d’Olivier Robert évoquent, jusqu’à la confusion, ce Japon qui l’inspire, notamment à travers la peinture sumi-e et les contes historiques Mizu Kagami (« miroirs d’eau »).

Son travail, exposé au Musée du Léman à Nyon, invite le spectateur dans un voyage qui révèle la singularité d’un regard et une certaine universalité des paysages lacustres.

Edmond de Palézieux, peintre de marines (1850-1924), Musée du Léman, 2014.​

Il voulait être marin et devint peintre, mais peintre navigateur. Cet ouvrage, dirigé par son petit neveu, retrace la vie et l’œuvre de l’artiste.

L’âge d’or de la navigation à vapeur sur le Léman (1841-1941) de Didier Zuchuat et Carinne Bertola, 2013, Glénat.​

Cet ouvrage de référence est l’aboutissement d’une vingtaine d’années de recherches dans de nombreuses collections publiques et privées. Au-delà d’une très riche iconographie sur l’âge d’or de la navigation à vapeur lémanique entre 1841 et 1941, il s’agit d’un travail d’expertise inédit recourant à des sources originales non publiées. Quelques 280 photographies rares sont ainsi présentées pour la première fois avec des indications détaillées et une datation précise. Cette documentation exceptionnelle est complétée par les caractéristiques techniques de tous les bateaux à vapeur construits entre 1823 et 1927 pour le transport des voyageurs et des marchandises sur le Léman.

Léman Maniac

LémanManiac de Carinne Bertola, Glénat, 2009.

Le Léman a la saveur de la vie. Comme la tradition, il s'invente tous les jours. Comme une religion, il se pratique à des degrés divers. Il a ses papes et ses défroqués, ses chapelles et ses rituels, ses lieux de pèlerinages et ses objets- culte. Ses fidèles aiment se regrouper en cercles. Leurs habitudes lacustres dépendent pour beaucoup de la météorologie, si bien qu'ils ne sont pas tous présents en même temps au bord du lac et qu'il faut passablement de patience pour tous les observer. Ce microcosme lémanique gagne à être mieux connu, avec ses particularismes vivaces entre les côtes suisse ou française, et ceux du Petit-Lac, Grand-Lac ou Haut-Lac. LémanManiac est un petit inventaire informel d'objets et documents conservés par le Musée du Léman et choisis pour leur capacité à illustrer quelques pratiques lémaniques. C'est un choix, subjectif, de symboles lacustres datant pour la plupart du XXe siècle, et appelés peut-être à disparaître un jour. Il s'agit aussi d'un constat. Nos patrimoines, culturels ou naturels, ne sont que réinvention perpétuelle. Continuons d'inventer notre lac tous les jours en gardant le meilleur de notre passé ! Ce lac n'est pas un paradis perdu, c'est un paradis à inventer.

La Suisse, bateau-salon du Léman de Didier Zuchuat, Glénat, 2009.

Sous le nom de baptême La Suisse, la Compagnie générale de navigation sur le lac Léman (CGN) a successivement exploité deux des plus prestigieux bateaux à roues à aubes des lacs et fleuves européens : ceux-ci par leurs dimensions alors inégalées et des emménagements luxueux étaient par ailleurs représentatifs du savoir-faire de deux constructeurs suisses ayant fourni un nombre considérable de navires et machines à vapeur bien au-delà de leurs frontières. De tous les bateaux salons lancés par les constructeurs suisses, La Suisse II (1910) est restée au fil des ans l'objet de tous les égards grâce à la classe inégalable de ses lignes et le mouvement d'horloge de sa machine à vapeur n'a d'ailleurs jamais été remis en question même lorsque qu'il était de bon ton de « faire moderne ».

Vous souhaitez acheter une de nos publications ?

Nos publications sont en vente à la boutique du musée. Vous pouvez également nous envoyer un mail en cliquant ci-dessous. Mentionnez le nom de l'ouvrage que vous souhaitez commander. Nous vous l'enverrons dans les plus brefs délais, contre paiement sur facture ou par carte bancaire (frais de port en sus).